Lettre de Maurice Dupont : Encore des horreurs envers les aînés

Des cas de maltraitance envers les aînés ont encore été rapportés par les médias.

Encore des erreurs dans les heures de médication et de repas, encore des problèmes d’hygiène, encore des chutes à répétition. De la maltraitance, encore! Et ce, malgré les efforts d’un personnel à bout de souffle.

La ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, veut plus d’inspections dans les CHSLD et les résidences privées pour aînés. Madame Blais s’est même montrée ouverte à revoir la loi et à appliquer des sanctions pénales pour éviter les cas de négligence.

Soit, mais il faut beaucoup plus que ça.

Le Réseau FADOQ invite le gouvernement à suivre ses recommandations, à commencer par celles demandant un rehaussement du financement alloué dans les CHSLD, un investissement dans la rénovation et la mise à niveau de ces établissements et une refonte des ratios soignant/patients.

Le gouvernement doit aussi revoir à la hausse le financement du soutien à domicile, en plus de reconnaître l’apport des proches aidants et de les soutenir davantage.

Le dernier rapport de la protectrice du citoyen sur la situation dans les CHSLD donne froid dans le dos. On y parle même de maltraitance institutionnelle. Il est inacceptable que nos aînés vivent dans un tel contexte.

Le Réseau a d’ailleurs appuyé la demande de recours collectif contre les CHSLD en juillet 2018, afin que les résidents de ces établissements puissent avoir le minimum décent.

Le Réseau FADOQ fait également partie du Groupe de travail de l’ONU sur le vieillissement qui œuvre à une éventuelle Convention internationale relative aux droits des personnes âgées, les mécanismes et les outils actuels étant insuffisants et inappropriés pour défendre adéquatement les droits des aînés.

Il est donc inconcevable que rien ne change. Le gouvernement doit dès maintenant prendre des actions concrètes pour enrayer le fléau de la maltraitance envers les aînés.

Maurice Dupont

Président du Réseau FADOQ, 17 janvier 2019

Source: Maurice Dupont | Réseau FADOQ