Les aînés prennent trop de pilules… pour rien

Les pharmaciens pourraient aider les aînés à diminuer la consommation de médicaments chez les aînés. C’est ce que révèle une étude aux résultats spectaculaires. En effet, 106 des 248 patients aînés qui y ont pris part et avec qui leur pharmacien a discuté ont cessé de prendre au moins un médicament.

En savoir plus »

Source: Amélie St-Yves | Journal de Montréal