Libérer le potentiel des travailleurs plus âgés

Il suffirait que les gouvernements adoptent des mesures fiscales plus avantageuses pour que les travailleurs d’expérience québécois, qui se retirent plus jeunes du marché de l’emploi que ceux du reste du Canada, y demeurent plus longtemps et viennent ainsi combler une large partie des postes à pourvoir. Justement, la période des budgets approche…

En savoir plus »

Source: Stéphane Forget | MBA, président-directeur général | Fédération des chambres de commerce du Québec | Le Soleil