Congrès FADOQ 2018 : de la sécurité à la fête

Après une journée marquée par des sorties touristiques et le spectacle du chanteur Marc Hervieux, le 48e Congrès provincial du Réseau FADOQ s’est poursuivi le mercredi 14 juin, à Magog-Orford, avec des ateliers axés sur la sécurité, thème de ces assises. Puis, les quelque 220 délégués ont célébré de belle façon un moment historique pour le Réseau : l’atteinte du seuil des 500 000 membres!

Après le mot de bienvenue du président du Réseau, Maurice Dupont, le ministre responsable des aînés sur la scène fédérale, Jean-Yves Duclos, a souligné la collaboration entre son gouvernement et le Réseau FADOQ, qui a permis des avancées significatives pour les aînés au cours des derniers mois.

En conférence d’ouverture, Marie-Josée Taillefer a fait valoir qu’une audition adéquate est nécessaire à la sécurité. Elle a aussi raconté son parcours auprès de ses enfants atteints de surdité et révélé plusieurs faits surprenants sur la perte auditive.

Puis, trois ateliers se sont succédé. La sécurité du voyageur était le thème abordé par Marie-Julie Gagnon. Ce sujet a passionné autant les Snowbirds que ceux qui préfèrent butiner de pays en pays au gré de leurs envies.

Quant à Marylaine Léger, de Pleins pouvoirs Kidpower, elle a fourni aux délégués des outils pour mieux agir et réagir dans des situations qui mettent leur sécurité en péril. Ces stratégies, livrées de façon on ne peut plus interactive, ont ajouté une bonne dose de confiance aux participants.

Aussi, Corinne Harbec-Lachapelle, du Curateur public du Québec, a brossé le tableau des divers régimes de protection et répondu aux nombreuses questions des participants sur toutes les facettes de l’inaptitude, menace à la sécurité.

Par la suite, lors du banquet, les convives ont porté un toast au cap du demi-million de membres atteint en 2017-2018. Le tirage d’un voyage a fait monter le niveau d’adrénaline, qui a ensuite grimpé d’un cran grâce à la soirée casino et aux nombreux prix très convoités qui attendaient les joueurs les plus chanceux.

Une soirée dansante a aussi réuni ceux qui ne raffolent pas des jeux de hasard et ceux à qui la chance n’a pas souri.

Le Congrès, marqué par une organisation réglée au quart de tour, prend fin aujourd’hui avec une l’assemblée générale annuelle.