Le réseau FADOQ

Le plus important regroupement de personnes de 50 ans et plus de la province et LA référence en matière de qualité de vie des aînés québécois.

En savoir plus sur le Réseau
Programmes

Main-d’oeuvre 50+ : profils de travailleurs d’expérience

En 2016, le Réseau FADOQ a lancé le site Internet Main-d’œuvre 50+ (https://maindoeuvre50plus.com). Cette plateforme fait le lien entre les travailleurs de 50 ans ou plus et les employeurs à la recherche de candidats expérimentés.  À l’heure actuelle, le site compte près de 4300 candidats et plus de 800 employeurs inscrits.

Au terme de la première année d’implantation du programme Main-d’œuvre 50+, nous pouvons identifier différents profils types de travailleurs d’expérience qui utilisent la plateforme, notamment :

  • chômeurs récents
  • chômeurs à long terme
  • travailleurs à temps partiel cherchant un emploi à temps plein
  • retraités qui veulent revenir sur le marché du travail puisque leurs revenus sont insuffisants

Chacun de ces profils est illustré comme suit1 :

Chômeur récent : Jacques, 52 ans

Profil Main-d'oeuvre 50+ Jacques

En recherche depuis 6 mois, Jacques a perdu son emploi après l’abolition de son poste lors d’une restructuration.  Il cherche activement un emploi, mais n’est pas prêt à accepter « n’importe quoi » (salaire, conditions de travail, etc.).  D’abord, il reconnait la valeur de son expérience. Ensuite, il ne peut se contenter de moins compte tenu de ses contraintes financières et de sa situation de vie : hypothèques, père malade, conjointe travaillant à temps partiel, enfants à charge, etc.

Si la situation perdure, Jacques devra gruger dans ses économies de retraite.


Chômeur récent : Robert, 58 ans

Profil Main-d'oeuvre 50+ RobertRobert a également perdu son emploi lors d’une restructuration dans la même entreprise où travaillait son collègue Jacques. L’automatisation et la robotisation ont remplacé l’humain pour effectuer les tâches répétitives autrefois réalisées par Robert. Par ailleurs, son niveau d’éducation est peu élevé, n’ayant pas franchi le premier cycle du secondaire. Robert est rarement convoqué en entrevue; il lui est donc difficile de faire valoir son expérience et ses compétences auprès des employeurs.

Robert gruge déjà dans ses économies de retraite et craint de perdre tout ce qu’il a mis de côté si la situation se poursuit au-delà des versements de l’assurance-emploi.


Travailleuse à temps partiel involontaire : Maryse, 57 ans

Profil Main-d'oeuvre 50+ MaryseMaryse travaillait comme responsable des communications et de la mise en marché pour une compagnie bien établie.  À la suite du rachat de l’entreprise et de la rationalisation des opérations, elle s’est retrouvée sans emploi.  Malgré ses 25 ans d’expérience et ses efforts pour demeurer à jour dans son domaine, elle cumule maintenant les petits contrats à la pige, ce qui est nettement insuffisant pour maintenir son niveau de vie.  Plusieurs employeurs dans son domaine affichent des offres d’emploi contenant la mention  « cherchons personne jeune et dynamique ».  Elle sent que ses possibilités sont limitées par l’âgisme ambiant.


Chômeur à long terme : Ken, 61 ans

Profil Main-d'oeuvre 50+ KenCraignant une mise à la retraite forcée, Ken a quitté son emploi de manutentionnaire il y a deux ans à la suite des pressions exercées par son employeur.  De toute manière, le travail était devenu très exigeant physiquement; Ken commençait à avoir des maux de dos importants. De plus, il souhaitait relever de nouveaux défis.

Deux ans plus tard, il est encore en recherche d’emploi et il commence à se décourager. Depuis qu’il a 60 ans, il gruge petit à petit dans ses revenus de retraite pour subvenir à ses besoins. Ken envisage un retour aux études (formation continue), mais ignore par où commencer…


Retraitée avec revenus insuffisants : Lorraine, 68 ans

Profil Main-d'oeuvre 50+ LorraineLorraine est retraitée depuis peu, mais ses revenus de retraite sont insuffisants pour combler adéquatement ses besoins.

Elle veut donc retourner sur le marché du travail, à temps partiel, tandis qu’elle est encore en forme et en santé.

Elle est à la recherche d’un emploi qui lui permettrait le télétravail occasionnel.


1-Prénoms fictifs, photos utilisées à titre indicatif seulement.

Visitez maindoeuvre50plus.com