Création du ministère des Aînés : le Réseau FADOQ ne veut pas d’une coquille vide

Le Réseau FADOQ applaudit la création du ministère des Aînés à Ottawa, mais espère surtout que le gouvernement lui fournira les ressources pour pouvoir véritablement faire face aux défis liés au vieillissement de la population.

Celle qui hérite de ce nouveau ministère, la députée de Hamilton-Ouest — Ancaster — Dundas, Filomena Tassi, devra se faire entendre auprès du conseil des ministres, en plus d’identifier les enjeux, défis et nombreux changements nécessaires pour favoriser la qualité de vie des aînés.

« Nous sommes heureux de constater que le gouvernement crée un ministère des Aînés, même si nous aurions nettement préféré un secrétariat aux Aînés. Il faut maintenant s’assurer que ce ministère ne soit pas une coquille vide », commente le président du Réseau FADOQ, Maurice Dupont.

Comme il était précisé dans un récent mémoire, le Réseau FADOQ est d’avis que les personnes âgées et l’ensemble des Canadiens ont cruellement besoin d’une Stratégie nationale du vieillissement pour encadrer les actions du gouvernement. Sans politique globale, le gouvernement se condamne à travailler en silo et en mode réaction.

Le Réseau FADOQ espère également que l’élaboration de l’ensemble des politiques publiques fasse l’objet d’un « test aîné » comme le proposait en 1998 le guide Les principes du cadre national sur le vieillissement.

Le Réseau FADOQ souhaite finalement que le nouveau ministère soit appuyé par un Conseil national des aînés, composé d’acteurs représentatifs de l’hétérogénéité des aînés et des enjeux qui les concernent.

Avec plus d’un demi-million de membres, le Réseau FADOQ est le plus important organisme d’aînés au Canada. Sa mission est de rassembler et représenter les personnes de 50 ans et plus pour les aider à maintenir et améliorer leur qualité de vie. Le Réseau défend et fait la promotion de leurs droits et valorise leur apport à la société. Il leur offre plusieurs programmes, services et activités, ainsi qu’une gamme de loisirs pour les inciter à demeurer actifs physiquement et intellectuellement.

Source: Réseau FADOQ