Fermer X

Réseau FADOQ est le plus important regroupement de personnes de 50 ans et plus de la province et la référence en matière de qualité de vie des aînés québécois. En savoir plus

Pour connaître les produits et les offres dans votre région, veuillez indiquer votre langue et votre secteur.

It is the largest group of people aged 50 and over in the province and the benchmark for the quality of life of Quebec seniors. More info

To find out about products and offers in your area, please indicate your language and sector.

Pour connaître les produits et les offres dans votre région, veuillez indiquer votre secteur.

To know the products and offers in your region, please indicate your sector.

Choisissez votre langue|Choose your language

Choisissez votre région|Choose your region

ou|or Trouver ma région par code postal|Find your region by postal code

Trouver ma région par code postal|Find your region by postal code

ou|or Choisissez votre région|Select your region in a list

Désolé, aucune région n'a été trouvée pour le code postal demandé. Veuillez essayer avec un autre code postal ou faire le choix de votre région manuellement.|Sorry, no region was found for the requested postal code. Please try with a different postal code or choose your region manually.

Fermer X

Réseau FADOQ est le plus important regroupement de personnes de 50 ans et plus de la province et la référence en matière de qualité de vie des aînés québécois. En savoir plus

Pour connaître les produits et les offres dans votre région, veuillez indiquer votre langue et votre secteur.

It is the largest group of people aged 50 and over in the province and the benchmark for the quality of life of Quebec seniors. More info

To find out about products and offers in your area, please indicate your language and sector.

Pour connaître les produits et les offres dans votre région, veuillez indiquer votre secteur.

To know the products and offers in your region, please indicate your sector.

Choisissez votre langue|Choose your language

Choisissez votre région|Choose your region

ou|or Trouver ma région par code postal|Find your region by postal code

Trouver ma région par code postal|Find your region by postal code

ou|or Choisissez votre région|Select your region in a list

Désolé, aucune région n'a été trouvée pour le code postal demandé. Veuillez essayer avec un autre code postal ou faire le choix de votre région manuellement.|Sorry, no region was found for the requested postal code. Please try with a different postal code or choose your region manually.

Soins aux aînés : assez, c’est assez!

(Voici une lettre ouverte de la présidente du Réseau FADOQ, Gisèle Tassé-Goodman)

Avec l’accélération du vieillissement de la population québécoise, nous avons des décisions importantes à prendre. Quelle place voulons-nous réserver aux personnes aînées?

Vous connaissez probablement déjà les chiffres, mais rappelons-les parce que le temps presse. En 2031, le quart des habitants du Québec seront des aînés. Plus de 315 000 Québécoises et Québécois de 65 ans et plus nécessitaient en 2020 un soutien à l’autonomie, selon la Chaire de recherche sur les enjeux économiques intergénérationnels. Selon ses projections, ce nombre passera à près de 500 000 en 2035 et à plus de 600 000 en 2050.

La pandémie a ramené à l’avant-plan des enjeux qui sont évoqués depuis, hélas, trop longtemps. Cela fait des années que le Réseau FADOQ réclame un redressement rapide dans les CHSLD et le soutien à domicile. Bien avant l’arrivée de la COVID-19, la plus importante organisation d’aînés au pays disait et répétait l’importance d’humaniser sans tarder les soins en CHSLD. Et qu’il fallait agir et cesser de réagir face au vieillissement de la population.

Que ce soit pour les soins et services à domicile, les CHSLD ou la pénurie de main-d’œuvre en santé, les rapports, les consultations de toutes sortes et les beaux discours se sont accumulés au fil des ans.

En 2022, une fois pour toutes, il est temps que les décideurs politiques passent à l’action. Des changements majeurs doivent être apportés, notamment au modèle de soins de longue durée, afin de refléter les besoins et volontés des aînés d’aujourd’hui, mais aussi ceux de demain.

Je ne vous apprends rien en évoquant qu’une majorité d’aînés souhaite vieillir à la maison. Cependant, avec l’organisation actuelle du système de santé, il serait impossible de tous les maintenir chez eux. Il faut rapidement augmenter les investissements afin d’accroître l’offre de soins et de services à domicile. Tous les experts s’entendent pour dire qu’il s’agit d’une réforme nécessaire afin de retarder l’entrée en institution des aînés en perte d’autonomie.

En mode rattrapage

Côté financement, nous sommes très en retard lorsque nous nous comparons aux pays de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Le prochain budget du gouvernement Legault doit inclure des investissements massifs pour remédier à la situation.

Au Réseau FADOQ, nous saluons la volonté de Québec de promouvoir et valoriser les métiers et professions du domaine de la santé. Il faut toutefois prévoir des ressources suffisantes pour s’assurer que le soutien à domicile répond aux besoins des aînés.

Dans le contexte du vieillissement accéléré de la population québécoise, le fait d’améliorer l’accès à des soins à domicile permettrait de réserver les places en hébergement institutionnel, comme les CHSLD, à une clientèle présentant des besoins très complexes et nécessitant des soins spécialisés.

Entendons-nous, l’amélioration des soins à domicile ne doit pas se faire au détriment des CHSLD. Les résidents des centres d’hébergement doivent pouvoir compter sur une équipe complète qui s’occupera d’eux.

Les recommandations du rapport de la protectrice du citoyen, et celles à venir de la coroner Géhane Kamel et de la Commissaire à la santé et au bien-être, doivent être rapidement appliquées afin que les CHSLD puissent mieux remplir leur double vocation de milieu de vie et d’établissement de soins de longue durée.

Si nous avons une qualité de vie exceptionnelle, c’est en grande partie grâce à ces aînés qui ont bâti le Québec moderne. Nous leur devons de réformer notre modèle de soins de longue durée afin de leur assurer un vieillissement dans la dignité et le respect.

Source: Gisèle Tassé-Goodman | Présidente du Réseau FADOQ