Gicleurs : une aide qui était nécessaire

Le Réseau FADOQ accueille favorablement l’annonce du gouvernement du Québec d’aider financièrement les résidences privées pour aînés (RPA) afin qu’elles puissent se conformer au programme d’installation de gicleurs.

Le Réseau a demandé à maintes reprises la bonification de ce programme et le report de la date limite pour que les résidences privées se conforment à la nouvelle réglementation. De nombreux propriétaires de RPA n’avaient tout simplement pas la marge de manœuvre financière nécessaire pour respecter le délai initial prévu pour décembre 2020.

« Il s’agit là d’un gain important pour le Réseau FADOQ. Nous avons dénoncé, par le passé, que la structure du programme d’installation de gicleurs prenait à la gorge beaucoup de RPA en raison du coût de financement parfois fort élevé des travaux à effectuer. La nouvelle structure proposée aujourd’hui donnera un coup de pouce aux propriétaires de ces résidences, et plus particulièrement celles de petites tailles », explique la présidente du Réseau FADOQ, Gisèle Tassé-Goodman.

Notons que les anciennes règles prévoyaient que les RPA déboursent entièrement le montant du financement des travaux et elles étaient ensuite remboursées au terme de cinq ans par le programme. Le gouvernement caquiste annonce que, dès maintenant, 25 % de l’aide sera versé à la signature du contrat avec l’entrepreneur et 75 % à la réception de l’attestation de conformité et des autres documents confirmant la fin des travaux.

« Ça fait longtemps qu’on dénonce les fermetures des RPA pour des raisons financières. Il est important qu’il y ait une diversité dans l’offre des résidences, et cela est encore plus vrai dans les régions afin d’éviter de déraciner les personnes aînées de leur milieu de vie », soutient Mme Tassé-Goodman, en rappelant l’importance de desservir adéquatement tout le Québec.

Source: Réseau FADOQ