Le Réseau FADOQ en faveur de l’accessibilité des services de santé pour tous!

La campagne de vaccination contre l’influenza commencera le 15 octobre partout au Québec. Bien qu’en septembre dernier, le ministère de la Santé et des Services sociaux (MSSS) annonçait une réduction de l’accès gratuit au vaccin contre l’influenza, les groupes d’âge retranchés pourront en bénéficier cette année à condition d’en faire la demande. Il s’agit d’une mesure transitoire recommandée par le Conseil interprofessionnel du Québec (CIQ).

» L’information à cet effet se trouve ici.

Vaccin de l'influenza

Toutefois, une question demeure. Pourquoi réduire l’accès à ce vaccin contre l’influenza, une maladie qui affecte de nombreuses personnes? Le MSSS souhaite ainsi augmenter à 80 % la couverture des personnes à risque, soit les gens de 75 ans et plus, les gens atteints d’une maladie chronique, les résidents des CHSLD, les femmes enceintes, les enfants de 6 mois et moins et les travailleurs en santé. Selon le CIQ, la couverture de ces groupes varie entre 20 et 65 %, ce qui s’avère trop faible. Cette nouvelle mesure permettra donc au MSSS de concentrer ses efforts sur les personnes véritablement à risque de subir de graves complications, voire de mourir de la grippe. Le MSSS se veut rassurant en précisant qu’il ne s’agit pas de générer des économies, mais bien d’assurer une meilleure couverture aux groupes plus à risque.

Toutefois, le Réseau FADOQ considère que ces nouvelles mesures restrictives pénaliseront de nombreuses personnes. De plus, la réduction de l’admissibilité à ce vaccin va à l’encontre des recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS). En effet, l’organisme conseille de vacciner les femmes enceintes, les enfants de 5 ans et moins, les personnes de 65 ans et plus, les gens atteints d’une maladie chronique ainsi que les agents de santé. Le Comité consultatif national de l’immunisation fédéral va également en ce sens.

Pour le moment, le Québec est la seule province canadienne qui établit à 75 ans le seuil de la gratuité du vaccin contre la grippe.

» Consulter les programmes de vaccination des provinces canadiennes.

L’accessibilité et l’universalité des services de santé étant primordiales pour le Réseau FADOQ, surtout dans un contexte de précarité financière des aînés, il déplore que les personnes de moins de 75 ans à faible revenu soient pénalisées par cette directive.


À titre informatif, le Réseau a revendiqué l’inscription du vaccin contre le zona au Programme d’immunisation du Québec pour les gens âgés de 65 ans et plus, au même titre que la grippe et les infections à pneumocoque.