Fermer X

Réseau FADOQ est le plus important regroupement de personnes de 50 ans et plus de la province et la référence en matière de qualité de vie des aînés québécois. En savoir plus

Pour connaître les produits et les offres dans votre région, veuillez indiquer votre langue et votre secteur.

It is the largest group of people aged 50 and over in the province and the benchmark for the quality of life of Quebec seniors. More info

To find out about products and offers in your area, please indicate your language and sector.

Pour connaître les produits et les offres dans votre région, veuillez indiquer votre secteur.

To know the products and offers in your region, please indicate your sector.

Choisissez votre langue|Choose your language

Choisissez votre région|Choose your region

ou|or Trouver ma région par code postal|Find your region by postal code

Trouver ma région par code postal|Find your region by postal code

ou|or Choisissez votre région|Select your region in a list

Désolé, aucune région n'a été trouvée pour le code postal demandé. Veuillez essayer avec un autre code postal ou faire le choix de votre région manuellement.|Sorry, no region was found for the requested postal code. Please try with a different postal code or choose your region manually.

Fermer X

Réseau FADOQ est le plus important regroupement de personnes de 50 ans et plus de la province et la référence en matière de qualité de vie des aînés québécois. En savoir plus

Pour connaître les produits et les offres dans votre région, veuillez indiquer votre langue et votre secteur.

It is the largest group of people aged 50 and over in the province and the benchmark for the quality of life of Quebec seniors. More info

To find out about products and offers in your area, please indicate your language and sector.

Pour connaître les produits et les offres dans votre région, veuillez indiquer votre secteur.

To know the products and offers in your region, please indicate your sector.

Choisissez votre langue|Choose your language

Choisissez votre région|Choose your region

ou|or Trouver ma région par code postal|Find your region by postal code

Trouver ma région par code postal|Find your region by postal code

ou|or Choisissez votre région|Select your region in a list

Désolé, aucune région n'a été trouvée pour le code postal demandé. Veuillez essayer avec un autre code postal ou faire le choix de votre région manuellement.|Sorry, no region was found for the requested postal code. Please try with a different postal code or choose your region manually.

Le saviez-vous ?

Un tour d’auto avec notre animal de compagnie !

On le sait, un animal de compagnie fait partie intégrante de la famille. On en prend soin et il nous le rend bien par sa fidélité inconditionnelle. En plus de le faire marcher quotidiennement, il nous arrive parfois de l’amener faire un tour d’auto. Doit-on prendre certaines précautions tant pour assurer sa sécurité que la nôtre et celle des autres occupants présents à bord du véhicule ? Voyons voir !

Comme mentionné dans une précédente chronique, faire un tour d’auto ça fait du bien et, en plus, c’est bon pour notre moral. En est-il de même pour notre animal de compagnie ? Quoique ce ne soit pas démontré scientifiquement, on peut s’imaginer tout le plaisir qu’il peut ressentir en prenant place à bord de notre véhicule. Surtout s’il s’agit de notre chien. Car, en général, c’est « pitou » qu’on fait monter à bord de notre voiture plutôt que tout autre animal que l’on a affectueusement adopté.

Ce qu’il faut éviter

Il nous arrive d’observer un conducteur avec son chien soit sur les genoux, soit sur son épaule ou encore, l’animal se tenant debout sur la banquette arrière, la tête sortie par la vitre entrouverte. Il faut retenir que de telles pratiques, en plus de placer le conducteur en situation d’infraction au Code de la sécurité routière, constituent un danger, non seulement pour l’animal, mais également pour les occupants du véhicule.

Nul ne peut conduire un véhicule routier ou une bicyclette lorsqu’un passager, un animal ou un objet est placé de façon à obstruer la vue du conducteur ou à gêner la conduite du véhicule. (Article 442 du Code de la sécurité routière). Commettre une telle infraction rend le conducteur passible d’une amende 30 $ à 60 $ en plus des frais applicables.

Risques évitables

Imagnons un instant ce qui peut se produire, lors d’un freinage d’urgence ou d’une collision, alors que le compagnon à quatre pattes qui se trouve à bord est laissé libre à l’intérieur de l’habitacle. À une vitesse de 50 km/h, ce dernier devient un projectile dont le poids, sous le coup de l’impact ou de l’arrêt brusque, se trouve augmenté jusqu’à 30 fois. Ainsi, un petit chien inoffensif de 10 kg se transforme en un projectile d’environ 250 à 300 kg pouvant blesser gravement, voire tuer les occupants du véhicule.

Ce qu’il faut faire

Selon la taille de notre animal de compagnie, il est fortement recommandé :

  • Soit, de l’attacher avec un harnais que l’on fixe à une boucle de la ceinture de sécurité de la banquette arrière ;
  • Ou d’installer un filet de sécurité ou une barrière fixée selon les recommandations du fabricant ;
  • Ou de l’installer dans une cage de transport adapté à sa taille qui, elle, doit être solidement attachée avec une ceinture de sécurité de la banquette arrière ;
  • Et de baisser quelque peu les vitres de manière à créer un mouvement d’air afin de rendre la promenade de notre « compagnon » plus confortable[1].

Simple comme bonjour

Comme le laisse entendre l’expression « simple comme bonjour », l’application de ces règles est d’une grande simplicité et, de surcroit, assure la sécurité et le confort de tous les occupants en tout temps et en toute occasion. Ainsi, si un événement imprévu se produit, exigeant une action de freinage ou un contournement de toute urgence, notre « pitou », quelle que soit sa taille, sera certes bousculé, mais il ne se transformera pas en un projectile capable de tout, et même du pire[2].

Nous connaissons toutes et tous le grand inconfort que l’on subit lors des périodes de grande chaleur. Il faut se rappeler qu’il en est de même pour notre animal de compagnie. Ainsi, évitons de laisser notre ami à quatre pattes en situation périlleuse. Rappelons-nous que dans une auto stationnée, même à l’ombre, la chaleur augmente très rapidement et elle peut, en seulement quelques minutes, être fatale pour notre toutou. Pensons-y ! Ça aussi c’est simple comme bonjour.

En appliquant ces règles à chaque occasion qui nous est donnée de faire une promenade en auto avec notre « pitou adoré », nous joignons l’utile à l’agréable et, surtout, nous agissons de manière à optimiser l’aspect sécurité de notre randonnée. Continuons d’agir avec sagesse. Monsieur Legault l’a dit : nous ne sommes pas des vieux, nous sommes des sages. De cette manière, ça va encore continuer de bien aller !   🌈


À propos de l’auteur

Yvon Lapointe

Consultant formateur en éducation routière et conférencier

Diplômé de l’Université Laval en pédagogie, Yvon Lapointe a consacré toute sa carrière à la cause de la sécurité routière. Après avoir été moniteur-instructeur en conduite d’un véhicule de promenade et de divers types de véhicules lourds, propriétaire d’une école de conduite, consultant auprès d’entreprises de transport routier, puis chargé de cours et coordonnateur d’un programme de formation pour des formateurs de conduite automobile en milieu collégial pendant plus de 12 ans, il est arrivé chez CAA-Québec en 1986 en tant que directeur du service de l’éducation routière. Jusqu’au moment de sa retraite en 2014, il était également directeur de la Fondation CAA-Québec avec laquelle il a maintenu un lien en tant que conférencier.

Depuis 2016, il intervient en suppléance auprès des clients de l’école de conduite du Centre de réadaptation du CIUSSS de la Capitale-Nationale comme instructeur de conduite automobile. La chronique de sécurité routière, publiée dans la revue L’Écho des deux Rives, porte sa signature depuis plus de cinq ans. Il est l’instigateur de la conférence intitulée « SE…conduire autrement ! » offerte gracieusement aux membres des clubs FADOQ.


[1] Source : Société de l’assurance automobile du Québec

[2] https://www.lapresse.ca/vivre/animaux/201304/22/01-4643157-en-voiture-avec-pitou.php


Voir le volet 1 : Une bonne marche…ça fait du bien !

Voir le volet 2 : Faire un tour d’auto…ça aussi ça fait du bien !

Voir le volet 3 : Une randonnée à vélo…en toute sécurité !

Voir le volet 5 : Le Code de la sécurité routière – 1ère partie

Voir le volet 6 : Le Code de la sécurité routière – 2e partie

Voir le volet 7 : Le Code de la sécurité routière – 3e partie

Voir le volet 8 : Le Code de la sécurité routière – 4e partie

Voir le volet 9 : Le Code de la sécurité routière – 5e partie

Source: Yvon Lapointe Consultant formateur en éducation routière et conférencier