Fermer X

Réseau FADOQ est le plus important regroupement de personnes de 50 ans et plus de la province et la référence en matière de qualité de vie des aînés québécois. En savoir plus

Pour connaître les produits et les offres dans votre région, veuillez indiquer votre langue et votre secteur.

It is the largest group of people aged 50 and over in the province and the benchmark for the quality of life of Quebec seniors. More info

To find out about products and offers in your area, please indicate your language and sector.

Pour connaître les produits et les offres dans votre région, veuillez indiquer votre secteur.

To know the products and offers in your region, please indicate your sector.

Choisissez votre langue|Choose your language

Choisissez votre région|Choose your region

ou|or Trouver ma région par code postal|Find your region by postal code

Trouver ma région par code postal|Find your region by postal code

ou|or Choisissez votre région|Select your region in a list

Désolé, aucune région n'a été trouvée pour le code postal demandé. Veuillez essayer avec un autre code postal ou faire le choix de votre région manuellement.|Sorry, no region was found for the requested postal code. Please try with a different postal code or choose your region manually.

Fermer X

Réseau FADOQ est le plus important regroupement de personnes de 50 ans et plus de la province et la référence en matière de qualité de vie des aînés québécois. En savoir plus

Pour connaître les produits et les offres dans votre région, veuillez indiquer votre langue et votre secteur.

It is the largest group of people aged 50 and over in the province and the benchmark for the quality of life of Quebec seniors. More info

To find out about products and offers in your area, please indicate your language and sector.

Pour connaître les produits et les offres dans votre région, veuillez indiquer votre secteur.

To know the products and offers in your region, please indicate your sector.

Choisissez votre langue|Choose your language

Choisissez votre région|Choose your region

ou|or Trouver ma région par code postal|Find your region by postal code

Trouver ma région par code postal|Find your region by postal code

ou|or Choisissez votre région|Select your region in a list

Désolé, aucune région n'a été trouvée pour le code postal demandé. Veuillez essayer avec un autre code postal ou faire le choix de votre région manuellement.|Sorry, no region was found for the requested postal code. Please try with a different postal code or choose your region manually.

Période des fêtes : un autre dur coup pour les aînés

(Voici une lettre ouverte de la présidente du Réseau FADOQ, Gisèle Tassé-Goodman)

C’est comme si le mauvais sort prenait un malin plaisir à s’acharner sur les plus fragiles, les plus vulnérables, les plus isolés. Pour eux, l’annulation des rassemblements à Noël est la goutte qui fait déborder le vase, déjà trop plein de frustrations, de peine, de colère, d’ennui, de solitude.

Aujourd’hui, j’ai le cœur en miettes. Mon cœur de fille, de mère, de grand-mère, mon cœur d’amie, mon cœur de bénévole. Mon cœur de présidente du Réseau FADOQ, bien entendu.

La peine et un brin de colère, je l’avoue, m’habitent à l’idée d’être privée des miens aux Fêtes. La même émotion m’étreint quand je pense à tous ces aînés qui s’accrochaient avec hâte à cette bouée que représentait la possibilité de se réunir à Noël. Je comprends leur tristesse, je comprends que leur moral en prenne un coup.

L’isolement. La solitude. Les rendez-vous médicaux repoussés. Les problèmes de santé. Les soins à domicile annulés. Les ennuis financiers. Les proches tenus à distance. Et, bien sûr, la crainte d’être frappé par ce satané virus. La liste des ravages créés par la pandémie n’en finit plus.

À tous les aînés du Québec, je dis : je vous comprends. Je compatis. Depuis toujours, Noël est une période de réjouissances et de rassemblements. C’est la célébration par excellence pour fortifier nos alliances avec les autres. C’est une période d’amour.

On nous demande d’être sages. Encore plus sages. On nous demande de faire preuve de résilience. Encore une fois. D’être compréhensifs. D’accepter de ne pas voir ses enfants, ses petits-enfants. Pour notre propre bien, mais aussi pour ceux qu’on aime, pour le bien des travailleurs de la santé, des garderies et des écoles. Surtout, pour éviter de donner à quelqu’un qu’on aime un cadeau empoisonné nommé COVID.

Prendre la décision de ne pas se rassembler pendant le temps des Fêtes est sans doute une prodigieuse preuve d’amour. C’est un sacrifice important. Peut-être le plus grand qu’on nous aura demandé cette année. Mais sans doute en vaut-il la peine quand on sait que tant de vies sont en jeu.

Comme présidente du plus important organisme d’aînés au pays, je me sens le devoir de rappeler l’importance de respecter les règles qui nous sont imposées, même si ça demande un effort immense.

Je suis bien placée pour affirmer que nous devons tout faire pour mener une lutte sans merci à l’isolement des aînés. Il est plus important que jamais de prendre contact durant les Fêtes avec ceux qui sont seuls.

Faisons preuve d’imagination pour leur apporter chaleur et amour. Tous les moyens sont bons : appel téléphonique, courriel, FaceTime, Skype, Zoom et compagnie, photos, petite attention, cadeau, jeux en visioconférence, etc. La créativité est de mise en ce moment.

La décision du gouvernement Legault fait mal, mais elle ne change rien au fait que les visites des proches aidants demeurent possibles dans tous les milieux de vie, peu importe le palier d’alerte. Dans certaines régions, les visites et les sorties sont encore permises. Et ceux qui vivent seuls peuvent en tout temps recevoir la visite d’une personne. De grâce, ne l’oublions pas !

L’annulation des rassemblements pour Noël ne fait évidemment pas l’unanimité, ni dans la population, ni parmi nos 550 000 membres. Après l’enfer vécu depuis mars, ce n’est pas une surprise. Il fallait s’attendre à ce que la décision du gouvernement fasse des mécontents. Pour certains aînés, c’en est trop alors que pour d’autres, c’est le soulagement de savoir que tout est mis en œuvre pour que le virus ne se faufile pas dans leur milieu de vie.

Le Réseau FADOQ souhaite sincèrement que 2020 changera à jamais la façon dont on considère les aînés dans la société. J’en appelle à la compassion et au sens du respect des Québécois. Chérissons les aînés. Soyons bienveillants. Mais forçons aussi la main des gouvernements qui négligent d’accorder à de trop nombreux aînés des revenus minimalement décents. Et qui pourraient faire plus et mieux dans la gestion des soins de santé, dont les aînés ont fait les frais plus d’une fois pendant la pandémie. Depuis plusieurs années, les gouvernements, tant au provincial qu’au fédéral, ont failli à la tâche. Le système de santé est malade et requiert des soins intensifs. Il faudra y consacrer les ressources nécessaires.

Je suis convaincue que les jours meilleurs sont devant nous. Tenez bon. Nous ne nous rassemblerons pas aux Fêtes cette année. Mais rien ne nous empêchera, une fois que la pandémie sera chose du passé, de nous réunir, de réinventer Noël en été s’il le faut. Gardez espoir. Accrochez-vous aux petits plaisirs. Et joyeuses Fêtes, malgré tout.

Source: Gisèle Tassé-Goodman | Présidente du Réseau FADOQ
Concours Rester en contact avec le Réseau FADOQ à gagner 4 tablettes iPad 32G accéder au concoursConcours Rester en contact avec le Réseau FADOQ à gagner 4 tablettes iPad 32G accéder au concours