Fermer X

Réseau FADOQ est le plus important regroupement de personnes de 50 ans et plus de la province et la référence en matière de qualité de vie des aînés québécois. En savoir plus

Pour connaître les produits et les offres dans votre région, veuillez indiquer votre langue et votre secteur.

It is the largest group of people aged 50 and over in the province and the benchmark for the quality of life of Quebec seniors. More info

To find out about products and offers in your area, please indicate your language and sector.

Pour connaître les produits et les offres dans votre région, veuillez indiquer votre secteur.

To know the products and offers in your region, please indicate your sector.

Choisissez votre langue|Choose your language

Choisissez votre région|Choose your region

ou|or Trouver ma région par code postal|Find your region by postal code

Trouver ma région par code postal|Find your region by postal code

ou|or Choisissez votre région|Select your region in a list

Désolé, aucune région n'a été trouvée pour le code postal demandé. Veuillez essayer avec un autre code postal ou faire le choix de votre région manuellement.|Sorry, no region was found for the requested postal code. Please try with a different postal code or choose your region manually.

Fermer X

Réseau FADOQ est le plus important regroupement de personnes de 50 ans et plus de la province et la référence en matière de qualité de vie des aînés québécois. En savoir plus

Pour connaître les produits et les offres dans votre région, veuillez indiquer votre langue et votre secteur.

It is the largest group of people aged 50 and over in the province and the benchmark for the quality of life of Quebec seniors. More info

To find out about products and offers in your area, please indicate your language and sector.

Pour connaître les produits et les offres dans votre région, veuillez indiquer votre secteur.

To know the products and offers in your region, please indicate your sector.

Choisissez votre langue|Choose your language

Choisissez votre région|Choose your region

ou|or Trouver ma région par code postal|Find your region by postal code

Trouver ma région par code postal|Find your region by postal code

ou|or Choisissez votre région|Select your region in a list

Désolé, aucune région n'a été trouvée pour le code postal demandé. Veuillez essayer avec un autre code postal ou faire le choix de votre région manuellement.|Sorry, no region was found for the requested postal code. Please try with a different postal code or choose your region manually.

Le saviez-vous ?

Assurance vie et couple : l’importance de bien se protéger!

Cette chronique est une gracieuseté de notre partenaire SSQ Assurance

Si votre douce moitié ou vous décédiez au cours des années à venir, le conjoint survivant de votre foyer serait-il bien protégé? Le temps est peut-être venu de réévaluer votre situation sous cet angle avec un conseiller. Vous pourrez alors vérifier que vos protections actuelles suffisent vraiment à vos besoins familiaux!

La planification successorale : un incontournable

Au décès d’un conjoint, l’époux survivant se retrouve en général avec moins de revenus. C’est le cas en raison d’une diminution des rentes, notamment, et de l’arrêt de la pension de la Sécurité de la vieillesse. Cette dernière cesse à partir du mois qui suit le décès.

Selon sa situation, le conjoint survivant d’un couple peut donc manquer de liquidités en raison des revenus manquants de la personne défunte : l’absence des dépenses personnelles courantes de celle-ci ne compensera pas les sommes non reçues. Or il faut bien évaluer les dépenses liées aux frais funéraires, aux impôts et aux autres obligations (paiement des cartes de crédit, d’une hypothèque ou d’un loyer, études d’un enfant, etc.). Toutes ces dépenses demandent une planification successorale – une démarche qu’on tend à repousser quand tout va bien!

Une bonne stratégie, à partir de projections et de scénarios, se compose souvent de produits d’assurance vie. Ces protections permettent entre autres d’éviter un manque de liquidités. Autrement, la succession peut se trouver dans une situation où elle doit se départir d’actifs (par exemple, vendre une propriété familiale à la hâte) pour payer rapidement les créanciers.

Comment calculer le revenu à prévoir

Des spécialistes estiment que, pour maintenir son niveau de vie, le conjoint survivant a besoin de 80 % du coût de vie global précédant le décès.

D’autres mesures générales sont utilisées : pour préserver son niveau de vie, l’époux survivant doit compter sur un revenu se situant entre 60 % et 70 % du revenu familial total. Cette formule fonctionne dans la plupart des situations – mais avec un revenu familial modeste ou très élevé, le pourcentage devrait toutefois être ajusté.

Au-delà des estimations, rien ne vaut une approche budgétaire et une planification personnalisée. Et si chaque cas diffère, une constante demeure : la perte d’un être cher ne devait pas conduire à une réduction forcée de son niveau de vie!

Types d’assurances et durée des protections

Les produits d’assurance foisonnent sur le marché et se montrent parfois complexes. À cette étape, un conseiller devrait vous expliquer les protections disponibles et vous aider à faire les bons choix.

Voici deux des éléments à considérer avec lui :

Le type de protection : temporaire ou permanente

  • Le type de protection choisi devrait découler de la capacité de payer, mais aussi du besoin à combler. Le principe? Couvrir les besoins temporaires avec une assurance temporaire et les besoins permanents, avec un produit permanent.
  • Les protections temporaires peuvent maintenir un revenu familial à un coût raisonnable. Elles s’avèrent très utiles pour certains usages : l’une d’elles pourrait prendre fin, par exemple, lorsque le prêt hypothécaire d’un couple est remboursé.
  • Les besoins liés aux produits d’assurance permanents, quant à eux, correspondent souvent aux frais liés au décès et au désir de laisser des sommes en héritage.

Le rôle

  • L’assurance vie joue plusieurs rôles. Payable au premier décès dans le couple, elle peut protéger le capital d’un conjoint survivant; payable au second décès, la protection vise plutôt les autres bénéficiaires – les enfants d’un couple, par exemple.
  • Comme le montant d’assurance versé lors d’un décès est libre d’impôt, certains l’utilisent ensuite pour investir ou comme levier financier.

Et votre situation, dans tout cela?

Avec ses finances et ses objectifs, chaque couple vit ses propres enjeux. Le vôtre aussi! Pour prendre un sain recul, faites appel à un conseiller. Ce spécialiste vous aidera à calculer si votre conjoint et vous êtes assez protégés pour que l’époux survivant dispose (à vie) de revenus suffisants. À défaut, vous élaborerez une stratégie en équipe pour régler la situation.

Une fois la démarche derrière vous, loin des scénarios de décès, l’être cher et vous n’aurez qu’à profiter du temps à passer ensemble, heureusement!

Peu importe votre assureur, il est recommandé d’analyser sa situation avec un conseiller. Pour le faire avec un conseiller chez SSQ Assurance, composez le 1 866 225-5050.

Voir l’offre de rabais


Note : Cet article vous est présenté à titre informatif seulement. En aucun cas, il ne doit être considéré comme un conseil financier ou une opinion juridique ou fiscale. Pour des conseils selon votre situation personnelle, parlez-en à votre conseiller. Jamais SSQ, Société d’assurance-vie inc. ne peut être tenue responsable d’une décision prise à la suite de la lecture de cet article.

Source: SSQ Assurance