Close X

Réseau FADOQ est le plus important regroupement de personnes de 50 ans et plus de la province et la référence en matière de qualité de vie des aînés québécois. En savoir plus

Pour connaître les produits et les offres dans votre région, veuillez indiquer votre langue et votre secteur.

It is the largest group of people aged 50 and over in the province and the benchmark for the quality of life of Quebec seniors. More info

To find out about products and offers in your area, please indicate your language and sector.

Pour connaître les produits et les offres dans votre région, veuillez indiquer votre secteur.

To know the products and offers in your region, please indicate your sector.

Choisissez votre langue|Choose your language

Choisissez votre région|Choose your region

ou|or Trouver ma région par code postal|Find your region by postal code

Trouver ma région par code postal|Find your region by postal code

ou|or Choisissez votre région|Select your region in a list

Désolé, aucune région n'a été trouvée pour le code postal demandé. Veuillez essayer avec un autre code postal ou faire le choix de votre région manuellement.|Sorry, no region was found for the requested postal code. Please try with a different postal code or choose your region manually.

Close X

Réseau FADOQ est le plus important regroupement de personnes de 50 ans et plus de la province et la référence en matière de qualité de vie des aînés québécois. En savoir plus

Pour connaître les produits et les offres dans votre région, veuillez indiquer votre langue et votre secteur.

It is the largest group of people aged 50 and over in the province and the benchmark for the quality of life of Quebec seniors. More info

To find out about products and offers in your area, please indicate your language and sector.

Pour connaître les produits et les offres dans votre région, veuillez indiquer votre secteur.

To know the products and offers in your region, please indicate your sector.

Choisissez votre langue|Choose your language

Choisissez votre région|Choose your region

ou|or Trouver ma région par code postal|Find your region by postal code

Trouver ma région par code postal|Find your region by postal code

ou|or Choisissez votre région|Select your region in a list

Désolé, aucune région n'a été trouvée pour le code postal demandé. Veuillez essayer avec un autre code postal ou faire le choix de votre région manuellement.|Sorry, no region was found for the requested postal code. Please try with a different postal code or choose your region manually.

The content is only available in French
Did you know ?

Quiz: La signalisation routière 1 – Les panneaux en lien avec la conduite hivernale

La signalisation routière nous parle ! Écoutons-la !

La signalisation routière désigne l’ensemble des signaux, des indications et des informations implantés sur et aux abords des routes et des infrastructures routières. Elle est destinée à assurer notre sécurité, soit en nous informant des dangers et des prescriptions relatifs à la circulation ainsi que des éléments utiles à la prise de décisions éclairées, soit en nous indiquant les repères et équipements nécessaires à nos déplacements. Elle nous parle. En adoptant un langage quasi universel, chez nous comme partout à travers le monde.

Peut-on, un seul instant, nous imaginer circulant sur une route où il n’existe aucune signalisation ? Comment pourrions-nous survivre à l’immense désordre qu’un tel contexte pourrait occasionner. Autant ne pas y penser.

 

Les formes et les couleurs

Le tableau suivant nous présente les formes et les couleurs ainsi que la signification de chacune d’elles. Cette représentation se veut universelle. Que l’on circule sur les routes du Québec, dans une autre province canadienne ou même ailleurs dans le monde, nous sommes en mesure de reconnaître facilement chacune des grandes catégories de la classification de la signalisation routière que sont, notamment, les panneaux de danger, de prescription, de destination, d’indication et de travaux.

Dans le cadre de cette chronique, ainsi que les suivantes portant sur ce sujet spécifique de la signalisation routière, ce sont principalement quatre des catégories mentionnées précédemment qui seront abordées, les autres ayant été traitées dans l’une ou l’autre des chroniques précédentes. C’est sous la forme d’un jeu-questionnaire que notre mémoire sera sollicitée quant à notre connaissance et notre compréhension de la signalisation de prescription, de danger, de destination et d’indication.

D’hier à aujourd’hui

Au Québec, la signalisation routière moderne a été introduite dans les années 1920 par J.-Omer Martineau, assistant-ingénieur en chef du ministère de la Voirie. Monsieur Martineau a remplacé le texte présent sur la majorité des panneaux de signalisation par des pictogrammes. Ce changement visait à aider les conducteurs analphabètes de la province. Peu après, certains pictogrammes utilisés au Québec ont été repris sur le réseau routier canadien. D’ailleurs, en 1949, lors de la Conférence mondiale sur les transports routiers, l’importance de la signalisation routière symbolique a été reconnue par les pays de l’ONU. Aujourd’hui, des pictogrammes sont utilisés sur les réseaux routiers partout dans le monde. C’est donc dire que le génie de J.-Omer a été, en quelque sorte, un précurseur en matière de sécurité routière non seulement chez nous, mais également à l’international.

Au Québec, la signalisation symbolique représente plus de 90 % de la signalisation routière! Par contre, encore de nos jours, en Amérique du Nord, on retrouve des panneaux avec seulement du texte pour informer les usagers des particularités de la route (danger, obstacles, manœuvre permise, etc.)[1]. Cela, il va sans dire, peut nous occasionner certaines difficultés, particulièrement lorsque l’on circule dans des endroits où les informations sont présentées dans une langue qu’il nous est difficile, voire impossible, de décoder.

Source : Transports-Québec

Télécharger le Tableau 1 – Formes et couleurs des principaux panneaux

Mise en valeur et actualisation de ses connaissances

Le sujet s’y prête bien. En effet, depuis le jour où l’idée nous est venue de nous qualifier au permis de conduire, la signalisation routière fait partie intégrante du paysage routier dans lequel nous avons parcouru des centaines de milliers de kilomètres au volant de notre « char ». Forts de ce fait, et de notre grande expérience de la route, nous croyons, à tort ou à raison, que notre connaissance et notre compréhension de la signalisation sont sans failles. C’est par une approche de la mise en valeur des connaissances que nous avons acquises au fil des ans, confortablement installés à notre poste de conduite, que nous pourrons déterminer à quel point notre mémoire peut être renouvelée car, rappelons-le, notre savoir doit être digne des « sages » que nous sommes. Voyons voir !

Pour répondre à ce jeu-questionnaire, il importe de choisir l’énoncé qui correspond à notre compréhension du message que le panneau correspondant nous transmet. Notons que, compte tenu de l’approche de la saison hivernale, cette première capsule fait place à une signalisation qui nous rappelle que nous circulerons bientôt dans des conditions routières plus hasardeuses.

Cliquez sur ce lien pour répondre au jeu-questionnaire


[1] Source : Association québécoise des transports (AQTr)


À propos de l’auteur

Yvon Lapointe

Consultant formateur en éducation routière et conférencier

Diplômé de l’Université Laval en pédagogie, Yvon Lapointe a consacré toute sa carrière à la cause de la sécurité routière. Après avoir été moniteur-instructeur en conduite d’un véhicule de promenade et de divers types de véhicules lourds, propriétaire d’une école de conduite, consultant auprès d’entreprises de transport routier, puis chargé de cours et coordonnateur d’un programme de formation pour des formateurs de conduite automobile en milieu collégial pendant plus de 12 ans, il est arrivé chez CAA-Québec en 1986 en tant que directeur du service de l’éducation routière. Jusqu’au moment de sa retraite en 2014, il était également directeur de la Fondation CAA-Québec avec laquelle il a maintenu un lien en tant que conférencier.

Depuis 2016, il intervient en suppléance auprès des clients de l’école de conduite du Centre de réadaptation du CIUSSS de la Capitale-Nationale comme instructeur de conduite automobile. La chronique de sécurité routière, publiée dans la revue L’Écho des deux Rives, porte sa signature depuis plus de cinq ans. Il est l’instigateur de la conférence intitulée « SE…conduire autrement ! » offerte gracieusement aux membres des clubs FADOQ.


Voir le volet 15 : Quiz: Les panneaux de signalisation de prescription – Première partie

Voir le volet 16: Quiz: Les panneaux de signalisation de prescription – Deuxième partie

Voir le volet 17 : Quiz: Les panneaux de signalisation de prescription – Troisième partie

Voir le volet 18 : Quiz: Les panneaux de signalisation de prescription – Quatrième partie

Voir toutes les capsules sur la sécurité routière

Source: Yvon Lapointe Consultant formateur en éducation routière et conférencier