Budget Girard : la CAQ doit tenir ses promesses

Montréal – À la veille du dépôt du premier budget caquiste, le Réseau FADOQ souhaite que le gouvernement de François Legault prenne acte de la nécessité de mettre les aînés au cœur de son nouveau plan économique.

« Lors de la dernière campagne électorale, la Coalition Avenir Québec a pris plusieurs engagements susceptibles d’avoir une influence directe sur la qualité de vie des personnes de 50 ans et plus. Nous sommes impatients de voir comment ces promesses vont se matérialiser dans le premier budget Girard. Il y a urgence d’agir sur plusieurs fronts », déclare le président du Réseau FADOQ, Maurice Dupont.

Soutenir les proches aidants

Le Réseau FADOQ fait valoir que les proches aidants doivent bénéficier d’une compensation financière accrue. Le gouvernement doit donc doubler l’ensemble des volets du crédit d’impôt que peut demander un proche aidant d’un individu admissible.

« Le plan économique de la CAQ soutiendra-t-il les proches aidants avec plus de conviction, eux qui, chaque jour, perdent des revenus pour combler le manque de ressources du système public ? », se questionne M. Dupont.

Plus d’investissements dans les CHSLD

Le Réseau FADOQ veut l’instauration le plus tôt possible de nouveaux ratios personnel/patients dans les CHSLD. Le gouvernement doit prendre acte des résultats encourageants des récents projets pilotes qui prouvent que beaucoup de problèmes dans ces établissements peuvent être réglés par une augmentation du nombre d’employés.

Le Réseau souhaite aussi un rehaussement des investissements et une mise à niveau des CHSLD. Il en va du respect de la dignité de ces aînés parmi les plus vulnérables de notre société.

Les travailleurs d’expérience : solution à la pénurie de main-d’œuvre

Le Québec vit actuellement une pénurie de main-d’œuvre. Dans ce contexte, il est crucial de miser sur les travailleurs d’expérience. Le Réseau FADOQ a déjà décrié le manque d’incitatifs, tant pour les employeurs que pour les travailleurs d’expérience.

Le Réseau demande la modification du crédit d’impôt pour travailleurs d’expérience afin qu’il soit un crédit d’impôt remboursable. Cette mesure fiscale doit être accessible aux moins nantis.

Le Réseau recommande aussi au gouvernement d’offrir la possibilité à un travailleur actif retirant sa rente de retraite d’arrêter de verser ses cotisations au Régime de rentes du Québec.

En ce moment, la bonification du RRQ cesse à partir de 70 ans. Le Réseau demande au gouvernement de bonifier le RRQ jusqu’à 75 ans. Le fait de bonifier la rente de 8,2 % par année travaillée à partir de 70 ans pourrait être une mesure incitative pertinente afin de résorber la pénurie de main-d’œuvre.

Zona : un pas dans la bonne direction

Le Réseau FADOQ a applaudi, le 20 février dernier, l’adoption d’une motion unanime par l’Assemblée nationale du Québec au sujet de l’inscription du zona au Programme québécois d’immunisation (PIQ) des 65 ans et plus.

C’est un pas dans la bonne direction. Maintenant, cette couverture doit faire partie du prochain budget et s’appliquer dès cette année.

Subventions pour appareils d’appoint

Le Réseau FADOQ demande la création d’une subvention ou d’une couverture de la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ) afin de couvrir l’achat ou le remplacement de lunettes, de prothèse dentaire ou de deux appareils auditifs.

Il s’agit d’une mesure essentielle pour venir en aide aux aînés ayant de faibles revenus. Le coût total de cette mesure est chiffré à 94,2 M$.

Désireux de jouer pleinement son rôle d’influenceur, le Réseau FADOQ sera à l’Assemblée nationale pour étudier ce budget. Le président du Réseau, Maurice Dupont, sera dans la Tribune lors du discours de M. Girard, alors que la directrice générale adjointe, Lyne Rémillard, sera à la disposition des médias.

Le Réseau est prêt à travailler de concert avec le gouvernement Legault pour améliorer la qualité de vie des personnes de 50 ans et plus. Le budget Girard peut représenter un pas dans la bonne direction.