Débat électoral du Réseau FADOQ : les aînés font entendre leurs priorités

Les priorités des aînés ont été au cœur du débat électoral du Réseau FADOQ, qui a eu lieu le 1er octobre à l’amphithéâtre du Gesù, à Montréal.

Marie-Claude Barrette agissait en tant que modératrice de ce débat organisé à l’occasion de la Journée internationale des aînés. Il a permis à Alexandre Boulerice du Nouveau Parti démocratique, Pierre Carrier du Parti vert du Canada, Robert Coutu du Parti conservateur, Claude DeBellefeuille du Bloc québécois et Réjean Hébert du Parti libéral de s’exprimer sur les enjeux touchant les aînés et de dévoiler leurs promesses électorales devant plus de 200 personnes. Le débat a porté sur les revendications exprimées par la FADOQ en vue du scrutin du 21 octobre.

Accessibles sur la plateforme électorale du Réseau, celles-ci se déclinent en quatre volets : la retraite, le soutien aux plus démunis, la santé et les proches aidants.

« Ces thèmes reflètent les inquiétudes des aînés et de nos 535 000 membres. À travers ce débat, notre organisation voulait faire entendre à la classe politique ses préoccupations face au vieillissement de la population québécoise. Nous sommes à la croisée des chemins et nos décideurs doivent faire preuve de créativité et de leadership pour surmonter les défis liés aux changements démographiques », a déclaré la présidente du Réseau FADOQ, Gisèle Tassé-Goodman, au terme du débat.

En plus des questions liées à la plateforme électorale du Réseau, une partie de l’événement a tourné autour des questions du public. Les thèmes de la protection des régimes de retraite, de la fermeture des services de proximité et de la précarité financière des aînés ont alors été abordés par les débatteurs.

Le débat est disponible dans sa version intégrale sur la page Facebook du Réseau FADOQ ainsi que sur la chaîne Youtube de l’organisation. Visionnez le débat.