Connaissez-vous la société SOVERDI?

Entrevue avec Mme Malin Anagrius, directrice générale

SOVERDI est la Société de verdissement du Montréal métropolitain, organisme à but non lucratif fondé en 1992 et qui s’est donné pour mission de verdir le paysage montréalais.

Parlez-nous de SOVERDI.

SOVERDI s’est donné pour mandat d’augmenter significativement le nombre d’arbres sur le territoire montréalais afin de contribuer à améliorer la santé et la qualité de vie de la population.

Il y a différents services de la Ville de Montréal qui sont concernés par les arbres et les parcs, quels sont vos rapports et vos relations avec ces services?

Les services de la Ville interviennent sur les terrains qui, de facto, lui appartiennent ou qui sont sous sa responsabilité. SOVERDI intervient sur des terrains privés de même que sur des terrains institutionnels comme les terrains appartenant à différentes organisations comme les écoles, les commissions scolaires, les établissements de santé, ou encore les terrains industriels et commerciaux.

Nos collaborations sont nombreuses, tant avec la Ville qu’avec les différents arrondissements, avec les éco-quartiers, de même qu’avec des organismes comme les Amis de la Montagne et le Jour de la Terre. Nous collaborons régulièrement sur différents projets comme des projets de ruelles vertes.

En quoi consiste le Plan d’action Canopée?

Depuis 2012 déjà, SOVERDI et la Ville de Montréal collaborent étroitement dans le cadre de cet ambitieux plan d’action, avec le concours d’un nombre important de partenaires réunis dans ce qu’on appelle l’Alliance forêt urbaine1.  Ce plan d’action, qu’on appelle le Plan d’action Canopée2, a défini des objectifs ambitieux, soit la plantation de 300 000 arbres sur l’île de Montréal d’ici 2025. En vertu de ce qui est prévu dans le plan d’action, la Ville de Montréal coordonne la plantation de 120 000 arbres sur le domaine public municipal, alors que la SOVERDI s’occupe de la plantation de 180 000 arbres sur le domaine privé et institutionnel, en collaboration avec les 50 partenaires de l’Alliance forêt urbaine.

De quelle façon SOVERDI est-elle financée?

Nous sommes financés par projet. Le plus souvent, un financement est prévu pour la réalisation des projets, provenant de différentes sources (subventions et programmes gouvernementaux). Il arrive aussi que le financement provienne du client, c’est-à-dire de l’entreprise ou de l’établissement qui requiert nos services.

Quelles sont les plus récentes réalisations de SOVERDI?

Un projet dont nous sommes fiers, à cause de la complexité pour intervenir dans ces lieux, c’est celui du port de Montréal où nous avons planté 375 arbres, une forme de clin d’œil pour le 375e anniversaire de Montréal.

Un autre projet significatif à nos yeux est celui du corridor vert qui concerne 5 écoles à Montréal-Nord. Il s’agit d’un parcours piétonnier et cyclable reliant les parcs et les écoles. Ce projet fut réalisé avec la collaboration d’une dizaine de partenaires locaux, dont la Ville de Montréal, l’arrondissement de Montréal-Nord, Intégration-Jeunesse et les commissions scolaires.

Pour en savoir plus :  www.soverdi.org

La FADOQ – Région Île de Montréal fait partie des 50 partenaires de l’Alliance forêt urbaine.

2  La canopée se définit comme le couvert arborescent d’un site. On réalise de plus en plus que la présence d’arbres comporte de nombreux avantages, comme contribuer à rafraîchir et à assainir l’air, contribuer également à lutter contre certaines maladies, intercepter les eaux de ruissellement et diminuer les risques de saturation des égouts.

Source: FADOQ - Région Île de Montréal