Colloque des Centres jeunesse – Tremplin vers le futur

Des anciens qui se préoccupent de l’avenir

L’Association du personnel retraité du Centre jeunesse de Montréal, en collaboration avec le CIUSSS du Centre-Sud-de-l’île-de-Montréal, a organisé le colloque L’histoire des services à la jeunesse : tremplin vers le futur. Cette grande rencontre s’est tenue le 30 novembre dernier à Boscoville, un établissement du quartier Rivière-des-Prairies à Montréal qui accueille depuis plus de 50 ans des jeunes délinquants. Ce colloque d’une journée portait sur les services à la jeunesse et se voulait une première au Québec, s’appuyant sur l’histoire pour expliquer le présent et, surtout, pour se propulser vers l’avenir.

Cette journée a été l’occasion de partager des témoignages et de mettre en lumière l’histoire et l’évolution des services sociaux et de réadaptation au profit de la jeunesse montréalaise afin d’en tirer les principales leçons pour les orientations et actions futures. La présence des retraités du Centre jeunesse, acteurs importants dans le développement des services à la jeunesse, a contribué à nourrir les discussions et réflexions autour de l’avenir des services sociaux et de réadaptation.

Le colloque regroupait des gens provenant de plusieurs secteurs : justice et sécurité publique, pédiatrie, mondes scolaire et universitaire, enseignement et recherche, etc. Ces spécialistes étaient répartis sur plusieurs tables où des discussions étaient animées selon différents thèmes.

Il en est ressorti que la « prise en compte et le respect du parent, du jeune et de l’enfant » gagnent à être articulé autour du « projet de vie de l’enfant et du jeune », afin de favoriser ses liens d’attachements, sa socialisation et son intégration sociale.

En outre, plusieurs facteurs déterminant la qualité de services ont été identifiés :

  • L’établissement d’une relation d’aide entre le « client », enfant, jeune, parent ou famille, et l’« intervenant » intervenant psycho social ou éducateur;
  • La formation théorique offerte au futur intervenant, ainsi que celle prodiguée en cours d’emploi;
  • L’encadrement et la supervision disponibles aux intervenants (qui travaillent à partir de ce qu’ils sont, des personnes entières souvent en contact avec d’autres personnes en souffrance ou en révolte, qui doivent décoder des « messages souvent ambigus » pour accompagner une reprise de développement chez des enfants ou des jeunes en difficultés, en respectant la réalité de la famille ou du milieu desquels ils proviennent ou dans les lesquels ils évoluent);
  • La recherche (notamment en sciences humaines et sociales), et le transfert de connaissance (qui permet de mettre en commun les connaissances scientifiques et les « pratiques probantes » avec les savoirs expérientiels issus de la pratique);
  • Le partenariat (certains docteurs parlaient de l’importance de l’« interdisciplinarité »);
  • La prise en compte et le respect du parent, du jeune et de l’enfant;
  • Des lois et des structures (qui soutiennent la mise en place des conditions propices aux autres facteurs précédemment nommés).

Chaque fois qu’un de ces vecteurs n’est pas mis à profit, c’est l’ensemble du service d’aide à l’enfance et à la jeunesse en difficulté qui se retrouve fragilisé. Les retraités du Centre jeunesse de Montréal ont une vaste expérience à partager, et cela ne peut que contribuer favorablement au bien-être de nos jeunes.

En 2011, l’Association du personnel retraité du Centre jeunesse de Montréal a démarré un projet nommé Espace Mémoire. Celui-ci a comme mandat de reconstituer l’histoire des services sociaux et de réadaptation à Montréal. Les travaux à ce jour ont permis, notamment de recueillir de nombreux témoignages pertinents en lien avec les services à la jeunesse, d’hier à aujourd’hui. L’Espace Mémoire est à la fois un musée virtuel et un lieu concret. On peut consulter les documents, panneaux et vidéos sur le site espacememoire.wordpress.com ou au siège social du Centre jeunesse de Montréal – Institut universitaire au 4675 rue Bélanger à Montréal.

Source: FADOQ - Région Île de Montréal