Le Réseau FADOQ veut que cessent les pratiques trompeuses en télécoms

Montréal – Parce qu’il est inacceptable que :

Une femme de 82 ans signe sans le savoir un contrat en bonne et due forme après avoir été accostée à un kiosque de Bell;

✓ 75 % des aînés déclarent avoir été victimes de pratiques de vente trompeuses ou agressives selon une recherche de l’ACT;

Le Réseau FADOQ dénonce le manque de transparence liés aux services de télécommunications et appuie le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) dans sa volonté de freiner les pratiques trompeuses en télécommunications.

Le Réseau​ a d’ailleurs participé à l’avis de consultation lancé par le CRTC en décembre dernier. Dans un mémoire, le Réseau s’indigne contre l’usage de titres trompeurs relativement aux forfaits; contre les tactiques d’abonnement à des services non sollicités; contre l’absence de clarté des offres; contre les « factures surprises » et les tactiques visant à empêcher les clients de mettre fin à leur contrat.

Il est grand temps d’arrêter toute cette fausse représentation.