Les aînés loin d’être technophobes

Un mythe persistant veut que les aînés soient nombreux à tourner le dos aux nouvelles technologies. Or, la réalité est tout autre, les personnes de 50 ans et plus étant toujours plus nombreuses à surfer sur la vague numérique.

Les enquêtes successives du CEFRIO, un organisme partenaire du ministère de l’Économie et de l’Innovation, prouvent qu’une grande proportion des 50+ est loin d’être technophobe.

Le taux d’utilisation des réseaux sociaux progresse dans tous les groupes d’âge, indique une enquête NETendances. Plusieurs seront surpris d’apprendre qu’il se situait en 2018 à 83 % chez les 45-54 ans, 78 % chez les 55-64 ans, 57 % chez les 65-74 ans et 34 % chez les 75 ans et plus !

L’apprentissage des nouvelles technologies

Ainsi, une proportion significative et croissante de personnes de 50 ans et plus est branchée et fière de l’être. Et pour ceux qui auraient envie de maîtriser l’informatique et les nouvelles technologies mais hésitent à le faire, il y a les Ateliers FADOQ.ca. Il s’agit d’une sélection de cours abordables donnés partout au Québec à de petits groupes d’aînés par des formateurs du même groupe d’âge, en quelques blocs de 3 heures.

Vous aimeriez vous initier ou améliorer vos compétences en Word, Excel, ordinateur, tablette ou réseaux sociaux ? Grâce au Réseau FADOQ, rien de plus facile.

Pour en savoir plus sur les Ateliers FADOQ.ca : 1 800 828-3344.