Le réseau FADOQ

Le plus important regroupement de personnes de 50 ans et plus de la province et LA référence en matière de qualité de vie des aînés québécois.

En savoir plus sur le Réseau

À quand des solutions concrètes pour les CHSLD?, demande le Réseau FADOQ

Montréal – Le Réseau FADOQ s’indigne qu’encore une fois, des conditions de vie lamentables en CHSLD aient défrayé les manchettes au cours des derniers jours.

Des résidents privés de bains depuis des semaines, des préposés aux bénéficiaires à bout de souffle, il ne se passe pas une semaine sans que ne soient rapportés des cas de maltraitance dans ces milieux de vie censés offrir des soins adéquats à des aînés dans le besoin.

« La répétition de ces histoires d’horreur est très dérangeante. Il y a à peine un mois, j’écrivais dans une lettre ouverte qu’il était inconcevable que rien ne change pour enrayer le fléau de la maltraitance. Or, nous voici encore aujourd’hui à attendre que des actions concrètes soient posées », déplore le président du Réseau FADOQ, Maurice Dupont.

En entrevue le 19 février au TVA 22h, la ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, a reconnu qu’il est grand temps de trouver des mesures d’urgence et que la résolution du problème de main-d’œuvre est l’une des pistes de solution.

Le Réseau FADOQ rappelle à nouveau l’importance d’instaurer le plus tôt possible de nouveaux ratios soignants/patients. Le gouvernement doit prendre acte des résultats encourageants des récents projets pilotes qui prouvent que beaucoup de problèmes en CHSLD peuvent être réglés par une augmentation du nombre d’employés.

La ministre Blais déclare qu’il faut que le personnel embauché ait envie de travailler en CHSLD. Le Réseau FADOQ recommande depuis longtemps au gouvernement de valoriser la profession de préposé aux bénéficiaires et d’améliorer les conditions de travail.

Mme Blais réitère que la situation des aînés reste l’une des priorités du gouvernement caquiste à l’approche du dépôt du budget. À cet égard, le Réseau FADOQ a formulé dans un récent mémoire 25 recommandations qui détaillent les mesures prioritaires pour améliorer la qualité de vie des 50 ans et plus.

Tous les outils sont donc en place pour aider le gouvernement à faire avancer les choses.

Financement des CHSLD privés

Le Réseau FADOQ souligne la volonté de la ministre Blais d’augmenter le financement de certains CHSLD privés pour diminuer le fardeau des préposés aux bénéficiaires qui sont exténués.

Le Réseau souhaite toutefois que le rehaussement des investissements s’applique à l’ensemble des CHSLD de la province. Il est urgent d’agir; il en va du respect de la dignité de ces aînés parmi les plus vulnérables de notre société.