Le réseau FADOQ

Le plus important regroupement de personnes de 50 ans et plus de la province et LA référence en matière de qualité de vie des aînés québécois.

En savoir plus sur le Réseau

Des gains pour l’accès aux soins de santé et les travailleurs d’expérience

Le Réseau FADOQ souligne deux gains majeurs en lien avec ses revendications politiques réalisées auprès du gouvernement Legault : l’élargissement des actes médicaux effectués par les pharmaciens et la valorisation des travailleurs d’expérience.

D’abord, la ministre de la Santé et des Services sociaux, Danielle McCann, a annoncé qu’elle déposera un amendement au projet de loi 31 pour assurer la couverture par la Régie de l’assurance maladie du Québec (RAMQ) des actes cliniques qui seront permis aux pharmaciens. Il s’agit là d’une demande formulée par le Réseau FADOQ lors de son passage en commission parlementaire en octobre dernier afin de commenter ce nouveau texte de loi.

« Notre organisation estime que cet amendement évitera que l’élargissement du champ d’actes professionnels des pharmaciens ne profite qu’aux mieux nantis de notre société. Comme nous l’avons souligné à la ministre McCann, il n’était pas concevable que le rehaussement de l’offre de soins de santé ne se fasse qu’au profit des individus ayant les moyens de débourser les frais associés aux honoraires des pharmaciens, explique la présidente du Réseau FADOQ, Gisèle Tassé-Goodman. Maintenant, il faut que le projet de loi 31 soit adopté rapidement et que cette couverture se concrétise. »

Rappelons que de l’avis du Réseau FADOQ, les actes suivants doivent être couverts par la RAMQ : la prescription et l’administration de vaccins et, en situation d’urgence, certains autres médicaments, de même que l’ajustement ou la prolongation des ordonnances de tous les prescripteurs.

Enfin une campagne de sensibilisation pour les travailleurs d’expérience

Dans son mémoire prébudgétaire présenté au gouvernement du Québec en mars dernier, le Réseau FADOQ insistait sur l’importance de mener une campagne de sensibilisation sur plusieurs niveaux afin d’encourager les changements de perception envers les travailleurs d’expérience.

La FADOQ se réjouit donc de l’écoute du ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, Jean Boulet, qui vient de lancer une campagne pour inciter les travailleurs d’expérience à rester actifs sur le marché du travail.

« Cette initiative du ministre Boulet s’inscrit dans les revendications de la FADOQ pour une plus grande reconnaissance de l’apport des travailleurs d’expérience à notre société. C’est l’une des pierres d’assise pour combattre l’âgisme en entreprise, une triste réalité qui touche trop de personnes de 50 ans et plus », souligne Mme Tassé-Goodman.

Source: Réseau FADOQ