Le réseau FADOQ

Le plus important regroupement de personnes de 50 ans et plus de la province et LA référence en matière de qualité de vie des aînés québécois.

En savoir plus sur le Réseau

Des tragédies évitables

Une quinzaine de personnes âgées sont mortes gelées à l’extérieur de leur résidence pour aînés depuis 2010, rapporte le quotidien Le Devoir, ce que déplore le Réseau FADOQ.

Le Réseau FADOQ est préoccupé par le fait que dans plusieurs de ces cas, les coroners ont révélé que ces aînés présentaient des signes de confusion qui « auraient nécessité un encadrement beaucoup plus serré que celui offert par leur résidence respective ».

Le Réseau FADOQ rappelle donc l’importance de choisir un lieu d’hébergement offrant un niveau de soins et de sécurité en concordance avec l’état de santé de chaque aîné.

« Le gouvernement du Québec doit permettre aux aînés de choisir leur milieu de vie sans être contraints de sélectionner un endroit à défaut de disponibilité dans d’autres types de lieux d’habitation », soutient la présidente du Réseau FADOQ, Gisèle Tassé-Goodman.

Le Réseau FADOQ réitère que des investissements importants doivent être effectués pour réduire de façon significative les listes d’attente pour une place en CHSLD.  Actuellement, ce sont 2 387 personnes qui subissent les contrecoups de ces délais.

En raison du manque criant de places en CHSLD, le gouvernement transfère des personnes en perte d’autonomie dans des résidences privées pour aînés (RPA), et ce, même si ces résidences ne sont pas accréditées pour administrer les soins particuliers et assidus que nécessitent ces aînés.

« Cette situation engendre une protection inadéquate pour ces résidents comparativement aux CHSLD qui sont régis par la Loi sur les services de santé et les services sociaux. Ça fait longtemps que le Réseau affirme que les RPA ne sont pas équipées pour prendre soin de nos aînés les plus vulnérables. Ça fait longtemps que le Réseau demande une présence constante de personnel qualifié et compétent dans ces RPA », affirme Mme Tassé-Goodman.

Le vieillissement de la population s’accentuera de façon encore plus marquée au cours des prochaines années, ce qui aura pour effet de complexifier davantage l’enjeu de la disponibilité d’hébergements adéquats pour les aînés. Le Réseau FADOQ presse donc le gouvernement d’agir rapidement afin de rectifier la situation.

Source: Réseau FADOQ