Le réseau FADOQ

Le plus important regroupement de personnes de 50 ans et plus de la province et LA référence en matière de qualité de vie des aînés québécois.

En savoir plus sur le Réseau

Élections 2019 : soutenir les aînés les plus démunis

À l’approche des prochaines élections fédérales, le Réseau FADOQ demande au prochain gouvernement de sortir les aînés de la précarité financière en rehaussant le montant octroyé par le biais du Supplément de revenu garanti (SRG) de 50 $ par mois par aîné.

« Actuellement, un bénéficiaire de la Sécurité de la vieillesse et du SRG a un revenu annuel de 18 177 $. Cette somme est à peine suffisante pour assurer la couverture des besoins fondamentaux », soutient la présidente du Réseau FADOQ, Gisèle Tassé-Goodman.

Dans ce contexte, le Réseau s’inquiète d’une possible entrave à l’autonomie économique d’un aîné dans le besoin lorsqu’une dépense supplémentaire imprévue vient déséquilibrer tout le budget. D’autant plus que ces dépenses peuvent prendre plusieurs formes : soins dentaires et des yeux, appareil auditif, achat de médicaments, etc.

Inscription automatique au SRG

Le Réseau FADOQ exige également l’inscription automatique au Supplément de revenu garanti pour l’ensemble des personnes nées avant 1954 ayant droit à cette prestation. L’inscription automatique au SRG est présentement en vigueur pour les personnes ayant eu 64 ans après le 1er décembre 2017.

« C’est un bassin de six millions de personnes qui sont privées de sommes importantes sans même le savoir. Faire des économies sur le dos des plus démunis, c’est fini! », martèle Mme Tassé-Goodman.

Faire preuve de compassion et de compréhension

Le Réseau FADOQ revendique la prolongation des prestations de la sécurité de la vieillesse d’une personne décédée au profit du conjoint survivant pour une durée de trois mois. Actuellement, les prestations sont versées pour le mois du décès, et celles qui sont reçues après cette période doivent être remboursées.

Le Réseau FADOQ soutient que la politique actuelle ne prend pas en considération la détresse des personnes qui entreprennent un processus de restructuration de leurs finances personnelles à la suite du décès de leur conjoint ou conjointe.

Le Réseau demande aussi le maintien du versement du SRG aux personnes n’ayant pas rempli leur déclaration de revenus à temps, pendant une période de grâce de trois mois. Le cas échéant, le Réseau demande que les versements soient prolongés sur la base des revenus de l’année précédente. Il faut être un peu plus compréhensif.

À noter que ces demandes figurent dans le volet Soutien aux plus démunis de la plateforme électorale du Réseau FADOQ intitulée Élections fédérales 2019 : priorité aînés.

Accédez à la plateforme électorale du Réseau FADOQ

Source: Réseau FADOQ