Le réseau FADOQ

Le plus important regroupement de personnes de 50 ans et plus de la province et LA référence en matière de qualité de vie des aînés québécois.

En savoir plus sur le Réseau

Premier budget Girard : le Réseau FADOQ a été entendu

Québec – « Le Réseau FADOQ se réjouit que sa collaboration avec le gouvernement caquiste ait porté fruit. Avec un investissement de 2,5 milliards sur cinq ans, on peut dire que les aînés auront enfin la part du budget qui leur revient », déclare le président du Réseau FADOQ, Maurice Dupont.

Le budget Girard s’attaque à l’une des plus grandes préoccupations du Réseau, soit la qualité de vie des aînés. Reconnaissant l’importance de rehausser considérablement les soins octroyés aux aînés, le ministre des Finances Éric Girard investit des sommes considérables qui auront un impact à court terme.

Plus de soins à domicile

Le Réseau FADOQ salue la volonté du ministre Girard d’investir des ressources additionnelles de 1,5 milliard de dollars d’ici cinq ans pour faciliter le maintien à domicile des personnes âgées.

« Le Réseau FADOQ affirme depuis longtemps qu’investir dans les soins à domicile constitue un moyen de favoriser le maintien de l’autonomie des aînés tout en augmentant leur bien-être. C’est très rassurant de voir que le gouvernement priorise cette approche humaine qui permettra aussi des économies au niveau des finances publiques », soutient M. Dupont, rappelant au passage la volonté des aînés de rester à domicile le plus longtemps possible.

Du répit pour les proches aidants

Le Réseau souligne l’effort du gouvernement Legault d’améliorer les conditions de vie des proches aidants et de leur offrir plus de répit avec un investissement de 21 millions à compter de 2019-2020.

« Cela va permettre de soulager et de donner du repos à des personnes qui en ont grandement besoin, affirme M. Dupont.  Le Réseau est satisfait d’apprendre que la ministre des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, va déposer au cours de la prochaine année une politique nationale des proches aidants. Il s’agit d’un geste concret dont le Réseau a réitéré l’importance à plusieurs reprises. »

Le Réseau tient à rappeler que cette politique devra inclure l’élaboration d’une définition légale du proche aidant et devra s’accompagner de certains droits. Le Réseau va rester attentif à ce qui sera déposé et s’attend à ce qu’un meilleur soutien financier soit déployé pour compenser les proches aidants.

De l’aide pour notre système de santé

Le Réseau estime que le budget Girard envoie un signal positif en investissant 70 millions par année dans les CHSLD, investissement qui permettra d’ajouter 900 lits et places d’hébergement.

« Le gouvernement montre qu’il entend respecter la dignité des aînés qui sont parmi les plus vulnérables de notre société. Ces investissements vont permettre d’améliorer leur qualité de vie, de donner un plus grand accès aux CHSLD et de diminuer les listes d’attente », annonce M. Dupont.

Le Réseau est soulagé d’apprendre que le gouvernement va investir un milliard sur cinq ans pour l’ajout de personnel. Cela se traduira par plus d’infirmières praticiennes et de préposés aux bénéficiaires.

« Ça va donner un nouveau souffle au personnel. Beaucoup de problèmes dans le réseau de la santé peuvent être réglés par une augmentation du nombre d’employés », explique M. Dupont.

En ce qui concerne la mise à niveau, le Réseau est rassuré que l’exercice financier de M. Girard alloue une somme de 20 milliards pour améliorer les infrastructures en santé et services sociaux.

Plus d’incitatifs pour les travailleurs d’expérience

Le Réseau applaudit l’initiative du gouvernement de mettre en place une mesure fiscale qui s’adresse directement aux travailleurs d’expérience qui désirent demeurer sur le marché du travail.

Avec l’accès étendu et bonifié du nouveau « crédit d’impôt pour la prolongation de carrière », le Réseau estime que le gouvernement valorise la présence des aînés sur le marché du travail.

« C’est une décision judicieuse dans un contexte de pénurie de main-d’œuvre. L’expertise des travailleurs d’expérience est importante et elle doit être prise en considération », déclare M. Dupont.

Le Réseau FADOQ rappelle qu’il y a urgence d’agir sur plusieurs fronts pour améliorer la qualité de vie des aînés. Même s’il ne règle pas tous les problèmes, le premier budget du gouvernement de François Legault propose des solutions à des enjeux auxquels il était nécessaire de s’attaquer rapidement .

Le Réseau continuera d’intervenir pour que les aînés puissent véritablement bénéficier des mesures du ministre des Finances.