Le réseau FADOQ

Le plus important regroupement de personnes de 50 ans et plus de la province et LA référence en matière de qualité de vie des aînés québécois.

En savoir plus sur le Réseau

CHSLD : l’importance d’humaniser le système

Montréal – Le Réseau FADOQ rappelle l’importance d’instaurer rapidement des nouveaux ratios personnel/patient en CHSLD en lien avec l’annonce de l’ajout de 900 lits faite par le gouvernement caquiste lors du dépôt du budget le mois dernier.

« Nous avons beaucoup d’attentes au sujet des ratios dans les CHSLD. On doit miser sur l’embauche de personnel dans ces établissements. La profession de préposé aux bénéficiaires doit être plus attrayante et ça commence par une amélioration des conditions de travail », a déclaré le conseiller en droits collectifs du Réseau FADOQ, Philippe Poirier-Monette, lors d’une entrevue accordée au micro d’Isabelle Maréchal au 98,5 FM.

Le Réseau réitère que l’amélioration du recrutement passe par une refonte de l’organisation du travail au sein des CHSLD. Des efforts doivent aussi être faits afin de limiter le temps supplémentaire obligatoire (TSO), cause de beaucoup de frustrations au sein du personnel.

« Le TSO ne doit pas être la norme chez les gestionnaires du réseau de la santé. La Journée sans TSO du 8 avril dernier prouve qu’il est possible de limiter le temps supplémentaire lorsqu’on essaie réellement de le faire », soutient Philippe Poirier-Monette.

Le Réseau FADOQ est convaincu qu’il faut humaniser le système en soutenant avec plus de conviction les préposés aux bénéficiaires afin que ces derniers soient en mesure d’offrir les soins adéquats aux patients qui, trop souvent, peinent à avoir le minimum décent. Il s’agit là d’une piste de solution importante aux problèmes de maltraitance organisationnelle en CHSLD.

Cliquez ici pour écouter l’entrevue