Fermer X

Réseau FADOQ est le plus important regroupement de personnes de 50 ans et plus de la province et la référence en matière de qualité de vie des aînés québécois. En savoir plus

Pour connaître les produits et les offres dans votre région, veuillez indiquer votre langue et votre secteur.

It is the largest group of people aged 50 and over in the province and the benchmark for the quality of life of Quebec seniors. More info

To find out about products and offers in your area, please indicate your language and sector.

Pour connaître les produits et les offres dans votre région, veuillez indiquer votre secteur.

To know the products and offers in your region, please indicate your sector.

Choisissez votre langue|Choose your language

Choisissez votre région|Choose your region

ou|or Trouver ma région par code postal|Find your region by postal code

Trouver ma région par code postal|Find your region by postal code

ou|or Choisissez votre région|Select your region in a list

Désolé, aucune région n'a été trouvée pour le code postal demandé. Veuillez essayer avec un autre code postal ou faire le choix de votre région manuellement.|Sorry, no region was found for the requested postal code. Please try with a different postal code or choose your region manually.

Fermer X

Réseau FADOQ est le plus important regroupement de personnes de 50 ans et plus de la province et la référence en matière de qualité de vie des aînés québécois. En savoir plus

Pour connaître les produits et les offres dans votre région, veuillez indiquer votre langue et votre secteur.

It is the largest group of people aged 50 and over in the province and the benchmark for the quality of life of Quebec seniors. More info

To find out about products and offers in your area, please indicate your language and sector.

Pour connaître les produits et les offres dans votre région, veuillez indiquer votre secteur.

To know the products and offers in your region, please indicate your sector.

Choisissez votre langue|Choose your language

Choisissez votre région|Choose your region

ou|or Trouver ma région par code postal|Find your region by postal code

Trouver ma région par code postal|Find your region by postal code

ou|or Choisissez votre région|Select your region in a list

Désolé, aucune région n'a été trouvée pour le code postal demandé. Veuillez essayer avec un autre code postal ou faire le choix de votre région manuellement.|Sorry, no region was found for the requested postal code. Please try with a different postal code or choose your region manually.

Le saviez-vous ?

Une randonnée à vélo…en toute sécurité!

Faire une randonnée à vélo s’avère bénéfique sur plusieurs plans. Il va de soi que c’est un bon moyen d’entraînement physique. C’est aussi une très belle occasion de briser l’isolement, quoique, en cette période de pandémie qui se prolonge, il faille éviter toute forme de rassemblement, à moins de suivre à la lettre la consigne de distanciation imposée par les autorités de la santé publique.

Pour certains d’entre nous, une sortie à bicyclette n‘est qu’un divertissement. Pour d’autres, c’est un moyen de maintenir la forme et, pour un nombre plus restreint d’adeptes parmi les « sages » que nous sommes, il s’agit d’un sport, voire d’une occasion de performance sur de longues distances. Peu importe à quel type de cyclisme on s’adonne, il existe un point commun que nous sommes tous tenus de respecter sans compromis. Il s’agit de la sécurité.

Le vélo

Pour être conforme aux exigences de la loi, un vélo doit être muni de certaines composantes nous permettant d’être plus facilement visibles. Ces dernières réduisent les risques de passer inaperçus auprès des autres usagers moins vulnérables que nous, tels que les motocyclistes, les automobilistes de même que les conducteurs de véhicules lourds.

Par conséquent, à l’avant de la bicyclette, on doit trouver un réflecteur blanc alors qu’à l’arrière c’est un réflecteur rouge qui doit être fixé. Aux rayons de la roue avant un autre réflecteur, jaune ou blanc, doit s’y trouver. Il en est de même pour les rayons de la roue arrière. Même les pédales ne sont pas en reste. En effet, un réflecteur, lui aussi jaune ou blanc, doit être apposée à chacune d’elles. Pourquoi pas en profiter pour vérifier la conformité de notre vélo, à la lumière de ces informations, avant la prochaine sortie ?

Toutefois, il existe d’autres éléments auxquels une attention particulière doit être apportée lors de la vérification d’un vélo. Il s’agit, entre autres, de l’état et du gonflement des pneus de même que du bon fonctionnement des freins. Pour les adeptes de circulation à la noirceur, la bicyclette doit être équipée d’un phare ou d’un feu blanc à l’avant et d’un feu rouge à l’arrière. Ces feux peuvent être clignotants.

Le cycliste

Même s’il n’est pas obligatoire, le port d’un casque est fortement recommandé. Son efficacité est démontrée hors de tout doute. Portons-le en toute circonstance lorsque l’envie nous prend d’enfourcher notre vélo. Peu importe la distance que l’on s’apprête à parcourir. En plus du casque qui sert à amortir les chocs à la tête en cas de chute, il y a les lunettes qui, elles, nous protègent non seulement du soleil mais également du vent, de la pluie, des insectes et de diverses projections susceptibles de nous blesser, parfois gravement. Évidemment, tout comme le casque, elles ne sont pas obligatoires. Bien sûr, il existe des lunettes spécifiquement conçues pour les cyclistes mais, n’importe quelle autre paire de lunettes peut faire l’affaire.

La randonnée

En cours de route, il est très important d’ouvrir l’œil. Il faut se rappeler que nous sommes des usagers vulnérables. Par conséquent, pour se donner les meilleures chances de faire une randonnée où le plaisir et la sécurité cohabitent de façon harmonieuse, il faut respecter les règles de la circulation du Code de la sécurité routière.

À l’instar de tous les autres usagers de la route, en tant que cyclistes, nous sommes tenus d’agir en conformité avec la signalisation routière. Par conséquent, il faut s’immobiliser aux arrêts obligatoires de même qu’aux feux rouges. Circuler le plus possible à droite de la chaussée et dans le sens que la circulation sont également des règles qui doivent être suivies. Pour ce qui est des pistes cyclables, il n’est pas obligatoire de les emprunter mais, il est fortement recommandé d’y circuler.

Il y a aussi des interdictions dont, notamment, circuler sur un trottoir[1], ou avec des écouteurs sur les oreilles, ou encore manipuler un appareil électronique portatif qu’il soit ou non tenu en main. Bref, en tant que cycliste, nous sommes soumis aux mêmes règles que tous les usagers de la route[2]. Ne pas s’y conformer nous rend passible d’une amende de 80 à 100 $.

La sagesse constitue notre meilleure protection

Gardons en mémoire que faire une randonnée à bicyclette de temps en temps, ça aussi ça fait du bien. Tout comme faire une marche, ou une balade en auto. Ce sont tous des moyens efficaces pour briser l’isolement.

Continuons d’agir avec sagesse en respectant les règles établies lors de nos sorties à vélo qui, par ailleurs, sont fort agréables et divertissantes. De cette manière, ça va continuer de bien aller ! 🌈


Yvon Lapointe

Consultant formateur en éducation routière et conférencier

Diplômé de l’Université Laval en pédagogie, Yvon Lapointe a consacré toute sa carrière à la cause de la sécurité routière. Après avoir été moniteur-instructeur en conduite d’un véhicule de promenade et de divers types de véhicules lourds, propriétaire d’une école de conduite, consultant auprès d’entreprises de transport routier, puis chargé de cours et coordonnateur d’un programme de formation pour des formateurs de conduite automobile en milieu collégial pendant plus de 12 ans, il est arrivé chez CAA-Québec en 1986 en tant que directeur du service de l’éducation routière. Jusqu’au moment de sa retraite en 2014, il était également directeur de la Fondation CAA-Québec avec laquelle il a maintenu un lien en tant que conférencier.

Depuis 2016, il intervient en suppléance auprès des clients de l’école de conduite du Centre de réadaptation du CIUSSS de la Capitale-Nationale comme instructeur de conduite automobile. La chronique de sécurité routière, publiée dans la revue L’Écho des deux Rives, porte sa signature depuis plus de cinq ans. Il est l’instigateur de la conférence intitulée « SE…conduire autrement ! » offerte gracieusement aux membres des clubs FADOQ.


[1] Il est interdit de circuler sur un trottoir à moins qu’une signalisation nous autorise à le faire.

[2] Pour plus d’information, cliquer sur le lien suivant https://www.youtube.com/watch?v=JNyRumQwwbA


Voir le volet 1 : Une bonne marche…ça fait du bien !

Voir le volet 2 : Faire un tour d’auto…ça aussi ça fait du bien !

Voir le volet 4 : Un tour d’auto avec notre animal de compagnie !

Voir le volet 5 : Le Code de la sécurité routière – 1ère partie

Voir le volet 6 : Le Code de la sécurité routière – 2e partie

Voir le volet 7 : Le Code de la sécurité routière – 3e partie

Voir le volet 8 : Le Code de la sécurité routière – 4e partie

Source: Yvon Lapointe Consultant formateur en éducation routière et conférencier