Le réseau FADOQ

Le plus important regroupement de personnes de 50 ans et plus de la province et LA référence en matière de qualité de vie des aînés québécois.

En savoir plus sur le Réseau
Le saviez vous ?

Levons le voile sur la cataracte

Votre vision est embrouillée ou floue ? Vous voyez comme si une pellicule recouvrait votre oeil, mais les clignotements répétés ne la font pas disparaître ? C’est peut-être la cataracte, qui est causée par l’opacification du cristallin normalement clair de l’oeil.

Pour le moment, personne ne sait comment prévenir la cataracte. Vous pouvez protéger vos yeux en portant des lunettes fumées et en ayant une alimentation riche en antioxydants. Bien que ces mesures ne préviennent pas la cataracte, elles peuvent en ralentir l’apparition.

Une chirurgie sécuritaire

Au tout début d’une cataracte, lorsque son effet sur la vision est minime seulement, votre docteur en optométrie peut parfois prescrire de nouvelles lentilles pour vos lunettes afin de vous donner la vision la plus nette possible. Lorsque la cataracte commencera à nuire à vos activités quotidiennes et que des lunettes ne pourront plus améliorer votre vision, votre optométriste vous enverra consulter un ophtalmologiste (chirurgien des yeux) qui pourra recommander l’excision chirurgicale de la cataracte.

La chirurgie de la cataracte est une chirurgie d’un jour courante qu’on pratique des milliers de fois tous les jours dans le monde. En pratiquant une incision minuscule, votre ophtalmologiste remplacera votre cristallin existant par un cristallin artificiel. La chirurgie de la cataracte est considérée comme l’une des interventions les plus sécuritaires.

« Il est possible de corriger d’autres problèmes de vision au cours d’une chirurgie de la cataracte »

En plus de vous envoyer consulter des spécialistes secondaires comme des ophtalmologistes pour faire traiter des maladies systémiques ou subir une chirurgie de l’oeil au besoin, votre docteur en optométrie prend aussi en charge, conjointement avec les ophtalmologistes, le traitement des maladies oculaires et les soins aux patients, avant et après la chirurgie.

Par ailleurs, il est possible de corriger d’autres problèmes de vision au cours d’une chirurgie de la cataracte :

  • Astigmatisme : L’astigmatisme est l’un des problèmes de vision les plus courants. Environ le tiers des personnes qui portent des lentilles cornéennes ou des lunettes ont de l’astigmatisme. Il est possible de corriger optiquement presque tous les types d’astigmatisme au moyen de lunettes ou de lentilles cornéennes bien prescrites et ajustées.
  • Presbytie : Avez-vous remarqué que vous devez tenir un livre plus loin lorsque vous lisez ? C’est en raison de la presbytie, un phénomène naturel du vieillissement pour lequel il existe divers traitements possibles. Pour compenser la presbytie, votre optométriste peut prescrire des lunettes de lecture, des lentilles progressives ou des lentilles cornéennes.

Votre docteur en optométrie discutera avec vous de vos besoins visuels et vous soumettra à d’autres examens pour déterminer le style précis de lentilles qui vous permettront de voir clairement.

Voir l’offre de rabais

Source: Association Canadienne des Optométristes